Charles Juster

Biographie

En seconde, dans un lycée baptisé Corneille, Charles Juster a saisi ce coup du destin pour monter avec ses copains des sketches de leur cru plutôt décalés et déjantés, inspirés du grand Gotlib, l’auteur de l’inénarrable Rubrique à brac. Des pochades adolescentes à l’entrée dans le monde très adulte de l’entreprise, il ne perd rien de son humour et, pour la plus grande joie de ses collègues de bureau, il chante et danse dans une parodie des Inconnus. Mais dans la vie, il n’y a pas que le théâtre ! Son métier le passionne ; directeur de communication, il garde le contact avec le public, anime des réunions, donne des conférences, enseigne…Alors, comme il adore l’ambiance des répétitions et des planches, Charles Juster postule pour des rôles de hallebardier. Ainsi, il se fait remarquer dans le bal des voleurs de Jean Anouilh où il incarne un policier qui porte l’assassin sur ses épaules…
Depuis 2012, avec la Compagnie Gaz à tous les étages, il joue, il chante dans La Poupée de Jacques Audiberti, Garanti 10 ans, Les 37 sous de M. Montaudoin et On dira des Bêtises d’Eugène Labiche. Depuis 2015, il interprète de nombreux personnages successivement dans Courteline ça déménage ; Humour noir et autres couleurs, pièces courtes, de Guy Foissy ; De Ribes en rires, pièces courtes de Jean-Michel Ribes ; Allegretto, pièces drôles et drôles de pièces de Jean-Paul Alègre. En 2019, il joue plusieurs personnages dans Place de l’horloge de Gérard Levoyer.